Image
Image

Chemin de fer de la Baie de Somme

Mémoire de territoire

Explorez la Picardie maritime aves ses habitants ! Ils et elles vous feront découvrir leur territoire, leur savoir-faire et leurs traditions.
Depuis 2021, le Parc naturel régional donne la parole aux habitants en réalisant des podcasts visant à valoriser le patrimoine immatériel, naturel et bâti de Picardie maritime.
A la fin du XIXème siècle, le trafic ferroviaire se développe. La création de la ligne Paris-Boulogne combinée au développement des stations balnéaires favorisent l’essor touristique du littoral. Le réseau des Bains de mer se constitue progressivement. C’est en 1858 qu’est inauguré le chemin de fer de la Baie de Somme reliant d’abord Noyelles-sur-mer au port de Saint-Valéry-sur-Somme. D’abord conçu pour transporter des marchandises, il permettra également d’acheminer de nombreux touristes Au Crotoy, à Saint-Valéry-sur-Somme et Cayeux-sur-mer. Ce réseau des Bains de mer sera utilisé pendant les deux guerres mondiales. Il finira par tomber en désuétude dans les années 60 avec le développement du trafic routier et la fermeture de la râperie de Lanchères. Lorsque le transport de galets passa par la route, le chemin de fer perdit son trafic le plus important pour finalement cesser toute activité en 1972. Suite à la fermeture d’une partie de la ligne reliant Le Crotoy à Noyelles-sur-mer en 1969, l’association du Chemin de Fer de la Baie de Somme fut créée afin de sauvegarder cette ligne par l’exploitation touristique. Depuis, l’association constituée de salariés et de bénévoles, propose tout au long de l’année des trajets de Cayeux-sur-Mer au Crotoy et continue d’entretenir et de rénover d’ancienne locomotives et wagons.
Image