Les petits savoirs du Parc#4 1

Les petits savoirs du Parc#4

In Parc Naturel Régional, Culture & Patrimoine, Pays d'Art et d'Histoire by MAWEYL

l'architecture Gothique

Après avoir détaillé l’architecture romane, voyons maintenant celle qui lui succède : l’architecture gothique. L’architecture gothique apparaît au début du XIIème siècle dans l’actuelle région Île-de-France et la Picardie pour ensuite se diffuser dans l’Europe entière et beaucoup plus tard dans le monde (notamment avec les constructions du XIXème siècle, on parle alors de néo-gothique).

Les techniques de construction qui apparaissent avec l’architecture gothique sont l’arc brisé et l’arc boutant. Elles vont révolutionner la construction des monuments : le poids des pierres est désormais mieux supporté grâce à un changement dans la répartition des poussées exercées par ce poids.

la voûte d’ogives gothique

  • le poids des pierres est réparti sur quatre piliers disposés en rectangle
  • l’ogive permet de limiter la poussée vers l’extérieur : sa forme « brisée » dirige le poids vers le bas et donc vers le sol. Le poids est ainsi mieux supporté et l’édifice plus stable. Une voûte d’ogives est formée par deux arcs brisés ou ogives partant des quatre piliers disposés en rectangle ; les arcs brisés se croisent au centre de la voûte : c’est ce que l’on appelle la clé de voûte.
  • autrement dit : on sait maintenant élever des murs de plus en plus hauts (par conséquent pesant de plus en plus lourds) sans craindre l’effondrement.
  • A cela s’ajoute une deuxième technique de construction apparaissant avec le gothique : l’arc boutant. Situés cette fois à l’extérieur de l’édifice, les arc boutants sont des demi-arcs reposant sur des contreforts (piliers extérieurs venant soutenir les murs de l’édifice là où s’exercent les poussées des voûtes). Il s’agit d’un double renforcement !
    Image
    Image

    L'art gothique - Structure et poussées

    L’architecture gothique se caractérise par :
    • une impression d’édifices élancés et aériens, essayant de toucher les cieux 
    • des murs de plus en plus hauts et plus minces 
    • des édifices lumineux : on peut maintenant percer les murs de nombreuses et hautes fenêtres 
    • une ornementation de plus en plus fournie et un sens du détail recherché (nous reviendrons sur ce point dans la prochaine fiche découverte) 
    L’architecture gothique règne jusqu’au XVIème siècle. Le style Renaissance lui succèdera progressivement, jugé alors plus raffiné et moins barbare.

    l'architecture romane et gothique

    L'architecture gothique dans le Parc naturel régional Baie de Somme Picardie maritime

    Aujourd’hui, on peut admirer des édifices gothiques dans toute la France, avec parfois des particularités régionales. Mais c’est au nord de la Loire, et notamment dans notre région, que les édifices gothiques sont les plus nombreux.

    Proches de nous les édifices gothiques emblématiques sont nombreux avec entre autres les six cathédrales picardes : Amiens, Laon, Beauvais, Noyon, Senlis et Soissons (il y a l’embarras du choix !) .

    Dans le Parc naturel régional Baie de Somme Picardie maritime nous pouvons admirer et visiter (liste non exhaustive) la collégiale Saint-Vulfran ou l’église Saint-Gilles (façades extérieures) à Abbeville, l’église abbatiale à Saint-Riquier ou la  la chapelle du Saint-Esprit de Rue. L’église Saint-Jean-Baptiste à Long reconstruite au XIXème siecle est de style néogothique.

    Image

    Nef centrale de l'église Saint-Jean-Baptiste de Long, avec ses voutes d'ogives

    Image

    Façade de l'abbatiale de Saint-Riquier

    Image

    Fronton central de l'abbatiale de Saint-Riquier

    et si on s'amusait un peu...