Le 55éme c'est nous ! 1

Le 55éme c’est nous !

In Parc Naturel Régional, Aménagement & Urbanisme, Baie de Somme Responsable, Biodiversité, Culture & Patrimoine, Economie et innovation social, Emploi, Énergie Climat, Grand site de France, les organes participatifs, Like l'Avenir, Maison éclusière de Long, Mél-randos, Mobilité et Déplacement, Nos partenaires ont du talent, Parc naturel marin, Pays d'Art et d'Histoire, Paysage, SCoT, Tourisme durable by MAWEYL

Depuis le 29 juillet 2020 notre territoire est le 55éme Parc naturel régional ! Une concrétisation de 15 ans de travail...

La signature ce 28 juillet 2020 par le Premier ministre et par la ministre de la transition écologique du décret de classement du Parc naturel régional Baie de Somme Picardie Maritime conforte le modèle d’aires protégées qui met l’homme et la concertation entre les différents acteurs d’un territoire au cœur de la démarche de transition écologique.

Le Parc naturel régional Baie de Somme Picardie maritime est l’aboutissement d’années de travail des forces vives de notre territoire emblématique. Reconnu internationalement pour ses baies et ses zones humides, le territoire du Parc abrite une faune et une flore exceptionnelles ainsi que des activités humaines, agricoles, touristiques ou industrielles, performantes. Cette labellisation nous autorise à mettre en œuvre un projet de territoire équilibré, cohérent et solidaire grâce à un grand littoral qui se tourne aujourd’hui vers ses vallées (Authie, Maye, Somme) et sa campagne picarde (le Ponthieu et le Vimeu) pour mieux répondre aux réalités de demain. C’est aussi un pari ambitieux que font les acteurs du territoire, celui de démontrer que de nouvelles pratiques d’aménagement et de concertation peuvent permettre de « développer en préservant, et préserver en développant ».

Cette labellisation est le fruit d'un travail des élus locaux avec l'équipe technique de Baie de Somme 3 Vallées, des nombreux partenaires et notamment de la Région Hauts-de-France qui, ensemble ont œuvré à cet objectif commun. Dorénavant, la Région Hauts-de-France est riche de 5 Parcs naturels régionaux, parmi lesquels le parc Scarpe-Escaut ; le premier labellisé en France en 1968. Créés à l’initiative de la Région, ils sont au cœur de sa stratégie d’aménagement du territoire pour protéger, mettre en valeur et développer durablement ces grands espaces ruraux, habités riches de leur patrimoine naturel et culturel.

Dans l’actualité de la crise sanitaire que nous traversons, les pratiques de développement durable et solidaire mises en œuvre par les Parcs auprès des porteurs de projets locaux continueront d’être soutenues par la Région en s’inscrivant pleinement dans le plan régional de relance économique.

 

Barbara Pompili - ministre de la transition ecologique

Barbara Pompili
ministre de la transition écologique

"Une des leçons de la crise actuelle est de nous rappeler la nécessité de repenser la place de la nature au sein de notre société. Préserver les espaces naturels, protéger nos ressources essentielles, c'est rendre notre société plus résiliente, prête à affronter les effets du changement climatique. Donc, j'ai contresigné les décrets qui permettent d'annoncer, à l'occasion de ce Conseil de défense écologique la création de deux parcs naturels régionaux, celui du Mont Ventoux et celui de la baie de Somme Picardie maritime qui me fait particulièrement plaisir, mais également de la réserve naturelle nationale de la Robertsau en Alsace. Les créations de ces nouvelles aires protégées ainsi que l'aire d'adhésion du Parc national de forêt conduisent d'ores et déjà à atteindre 30 % du territoire terrestre en aires protégées. Des millions de Français vivent à proximité de ce patrimoine naturel protégé. C'est l'implication du principe d'une nature protégée, mais pas sous cloche. Une nature préservée pour les Français et à laquelle ils prendront part."

extrait de Expression ministérielle à l’issue du 5e Conseil de défense écologique