Campagne Street Art – quand les archives cinématographiques s’affichent dans le Vimeu

Une nouvelle étape dans la démarche d’archipop

Commencé fin 2014 le projet de collecte, de sauvegarde et de valorisation des archives privées filmées sur le Vimeu s’est enrichi de collections très importantes issues du territoire. Après un cycle de projections, d’expositions, de ciné concerts et autres opérations autour du patrimoine. Il est donc apparu indispensable que cette mémoire puisse aussi irriguer différemment le territoire à travers un projet plus collectif qui mette en réseau les communes concernées et qui interpelle leurs habitants sur l’appropriation de la ​mémoire individuelle et collective et son rapport au temps. Le projet  » Campagne Street Art » est le fruit de cette démarche.

Quand les archives cinématographiques s’affichent dans le Vimeu‌

logo-campagne-street-art-2-3
Il s’agit là de prolonger le travail entrepris sur les archives collectés depuis 2004 en proposant des fresques réalisés à partir des photogrammes par un artiste qui soient représentatives des thèmes que l’on retrouve dans les différents films déjà archivés : travail, fêtes, loisirs, éducation, traditions, événements…
Les œuvres sont installées du 1er mai au 31 octobre 2018 sur des supports publics ou privés avec a un lien réel avec la commune dans laquelle elles sont implantées et dans certains cas avec le lieu d’implantation. La presque totalité des fresques est axée sur des situations mettant en scène des personnages dans leur environnement familial et professionnel.  25 communes de la Communauté de communes du Vimeu accueillent des œuvres.

Comment découvrir les œuvres ? 

La communauté de Communes du Vimeu et Archipop vous proposes une appli téléchargeable sur iOs et Android pour vous accompagner dans votre découverte des oeuvres, avec des circuits ludiques, des documentaires et des extraits films.  Cette appli est disponible sur le site internet d’Archipop

affiche-1000x1395px

Festival de L’oiseau et de la nature 2018

Cette année encore Baie de Somme 3 Vallées sera partenaire du Festival de l’Oiseau et de la Nature. Pour cette 28ème édition les festivaliers et passionnés se retrouveront du 21 avril au  29 avril  à Abbeville, en Baie de Somme et en Picardie maritime ! Comme chaque année, de nombreuses animations, activités et nouveautés vous seront proposées.

La soirée d’ouverture, une première

Pour la première fois, Baie de Somme 3 Vallées sera le parrain de la soirée d’ouverture du festival du film animalier le 21 avril au Centre culturel Le Rex à Abbeville avec la projection de « Econome Sweet Home » de Jean François Meplon  suivie d’un débat en présence du réalisateur et de Olivier Wlodarczyk.

Cette soirée sera précédé par l’ouverture officielle du festival au Garopole d’Abbeville à  18h.

Econome Sweet Home – 21 Avril – 20h45 – Le Rex à Abbeville

Synopsis :

Des milliers de Français font le choix de s’affranchir des circuits traditionnels de distribution et de se pencher vers des solutions alternatives en revenant à la nature. Véritable phénomène de société, le mouvement « autonomiste », qui pousse ces néo-consommateurs à produire eux-mêmes nourriture, électricité, chaleur, ou vêtements, touche toutes les classes sociales et concerne aussi bien les milieux ruraux que citadins. Comment s’affranchir des circuits de distribution traditionnelle ? Comment produire soi-même, préserver la planète et devenir autonome ? Le réalisateur Jean-François Méplon a enquêté, et rencontré plusieurs adeptes de ces nouveaux modes de vie. Sans pour autant renoncer au confort moderne, Christophe Laplace ne paye quasiment plus de factures. Avec sa femme et ses 3 enfants, il a construit une maison à énergies positives. Grâce à la permaculture, Christophe Koëppel fournit 500 kilos de fruits et légumes par an aux membres de son association. Grégory enseigne l’aquaponie à des stagiaires venus du monde entier. Ils espèrent maîtriser cette technique de culture «hors-sol» pour produire leur propre alimentation. Michel, enfin, a réussi à fédérer tout un village pour gagner son autonomie énergétique. Il a créé le premier parc éolien citoyen.. (voir la critique sur : Télérama.fr)

Un programme complet !

Festival de l'oiseau 2015 - Saison : Printemps - lieu : Cap Hornu, Saint-Valery-sur-Somme, Baie de Somme, Somme, Picardie, France.

Pour sa vingt-huitième saison, le festival vous offre un programme d’animations et activités pour tous ! Sorties Nature, Stages photo, expositions, rencontres sont au rendez-vous avec de nombreuses nouveautés comme les sorties Rando-raid Marquenterre le 25 avril à Noyelles-sur-Mer ou la sortie à l’aube du marais du Pendé de Villers-sur-Authie les ateliers pour enfants de fabrication de bateaux et d’engins flottants à Abbeville pour ne citer qu’eux.

N’hésitez plus et inscrivez-vous vite !

Voir le programme  du 28éme festival de l’oiseau et de la nature

Vous aussi participez à un chantier de protection à Long

Les Conservatoires d’Espaces Naturels des Hauts-de-France, en partenariat avec la commune de Long, l’AAPPMA de Long le Catelet et la société de chasse communale « Aux marais », organisent un chantier « nature » le samedi 17 février à Long. Venez participer à la protection du marais en compagnie de professionnels en coupant, en ratissant et en évacuant les rejets qui colonisent le marais communal. 

Inscription et renseignements auprès de Clémence Lambert au 06.07.30.41.61 ou reservation@conservatoirepicardie.org

27331768_589865628018871_7222003228010457750_n

Qu’est-ce que le Conservatoire d’Espaces naturels ?

Depuis près de 40 ans, les Conservatoires d’espaces naturels ou CEN contribuent à préserver notre patrimoine naturel et paysager par leur approche concertée et leur ancrage territorial. C’est un acteur majeur dans la préservation de la Trame Verte et Bleue en France et en Picardie maritime.

Il y a 29 Conservatoires d’espaces naturels en France, Ils ont tous le statut d’association à but non lucratif.

Depuis l’origine avec le soutien de l’État, des collectivités territoriales et des partenaires privés, ils sont devenus des gestionnaires reconnus pour la pertinence de leur action construite sur la concertation, et des référents pour leur expertise scientifique et technique. D’ailleurs la Picardie fut en 2012  le premier Conservatoire agréé de France pour ses travaux. Les Conservatoires tissent des relations partenariales et résolument complémentaires avec l’ensemble des acteurs de la biodiversité dans l’animation de projets de territoire, notamment avec les autres gestionnaires de milieux naturels. Ils accompagnent également la mise en œuvre de politiques contractuelles : principaux acteurs privés de la mise en œuvre de NATURA 2000 en France, impliqués depuis longtemps dans la création de corridors écologiques…

Les 29 Conservatoires d’espaces naturels gèrent un réseau cohérent et fonctionnel de 2 989 sites naturels couvrant 154 030 ha en métropole et outre-mer. Ils rassemblent 939 salariés, 3 730 bénévoles actifs et 7 072 adhérents.

Leur action est fondée sur la maîtrise foncière et d’usage. Elle s’appuie sur une approche concertée, au plus près des enjeux environnementaux, sociaux et économiques des territoires.

Leurs interventions s’articulent autour de 4 fondements : la connaissance, la protection, la gestion et la valorisation.

Depuis 2014 dans le cadre du projet de Parc naturel régional Baie de Somme Picardie maritime. Le conservatoire d’espaces naturels de Picardie et Baie de Somme 3 Vallées ont signé une convention de partenariat afin de développer une complémentarité des moyens et des compétences au bénéfices du patrimoine naturel présent sur la Picardie maritime.

Pour en savoir plus n’hésitez pas visiter le site du Réseau des Conservatoires : www.reseau-cen.org et à parcourir le tableau de bord 2018 du CEN