Marquage vélo : « Tu l’aimes alors protège-le »

Dans le cadre de la semaine européenne du développement durable du 30 mai au 5 juin 2018 dont le thème porte cette année sur villes et territoires de demain, diverses actions sont menées  sur le territoire en particulier sur la thématique de la Mobilité. Sur Abbeville, afin d’inciter chacun aux bonnes pratiques en utilisant un mode de déplacement doux, Baie de Somme 3 Vallées propose deux opérations de marquage des vélos ( l’une en direction du grand public et l’autre en direction des Jeunes d’un quartier abbevillois). Deux sorties Vélo Nature réservées aux élèves de deux classes de 5ème des deux collèges Abbevillois engagées dans le Plan de Mobilité Jeunes font également partie du programme. 

Le marquage Bicycode© une référence

La FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette) a développé le BICYCODE® conformément aux préconisations du groupe technique qui réunissait des représentants de l’Etat, des professionnels du cycle, des collectivités territoriales et des usagers. Il est recommandé par la Mission interministérielle Vélo du Ministère de la transition écologique et solidaire  et par le Ministère de l’Intérieur.
Depuis 2004, plus de 202 000 vélos ont été gravés, grâce à un réseau de plus de 130 opérateurs de marquage, répartis sur tout le territoire français.

Reconnaissable facilement grâce à l'autocollant anti-corrosion bleu, le marquage bicycode© est un véritable outil pour lutter contre les 400 000 voles de vélos recencés par an

Reconnaissable facilement grâce à l’autocollant anti-corrosion bleu, le marquage bicycode© est un véritable outil pour lutter contre les 400 000 voles de vélos recencés par an

Qu’est-ce que c’est le bicycode ?

Le marquage BICYCODE® consiste à graver sur le cadre des vélos un numéro unique et standardisé, référencé dans un fichier national accessible en ligne.

L’objectif du dispositif est de permettre la restitution des vélos volés à leurs propriétaires par les services de police / gendarmerie, et de lutter contre le recel et la revente illicite .

Le BICYCODE® est LE SEUL DISPOSITIF reconnu par l’Etat pour la lutte contre le vol et le recel de vélos. Il est soutenu par le Ministère de l’Environnement et par le Ministère de l’Intérieur. Une convention de partenariat signée entre le Ministère de l’Intérieur et la FUB, met le fichier des vélos marqués à disposition des services de police et de gendarmerie nationale de l’ensemble du territoire.

Le marquage BICYCODE® doit être visible. Reconnaissable facilement grâce à l’autocollant anti-corrosion bleu qui protège le cadre et met en valeur le numéro BICYCODE®, il est généralement situé en haut du tube recevant la selle, côté pédalier.

Comment faire marquer son vélo ?

Pour faire marquer votre vélo, vous devez vous présenter chez un opérateur de marquage BICYCODE®, avec votre vélo et un justificatif de propriété : facture d’achat du vélo ou certificat de garantie. Ou à défaut, munissez-vous d’une pièce d’identité.

Le numéro BICYCODE® sera gravé sur votre cadre, normalement en haut du tube de selle, côté pédalier, puis recouvert d’un autocollant anti-corrosion. 

Baie de Somme 3 Vallées organisent plusieurs opérations de marquages ce printemps et cet été :

Abbeville
30 mai
– 9h-13h
place Max lejeune
14h30 – 18h
Quartier espérance

Cayeux-sur-Mer
18 juillet 10h-18h Esplanade « plateau d’évolution »

Fort-Mahon-Plage
21 juillet 10h-18h
Place Caulde Baillet

Le Crotoy : 26 juillet 10h-18h Parking Caudron

Pour plus de renseignements 

marie
Marie Ladonne

Chargée de mission Mobilité/Transport
m.ladonne@baiedesomme3vallees.fr
09 70 20 14 01

Bourse aux vélos Baie de Somme

Bourses aux vélos d’occasion

Baie de Somme 3 Vallées, les communes de Cayeux-Sur-Mer, Fort-Mahon-PlageLe Crotoyle Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard, Somme Tourisme, l’association 2ème chance et l’atelier la petite rustine organiseront des « Bourses aux vélos d’occasion » cet été. Au programme, des ateliers de réparation basique, de marquage bicycode©, des stands d’information et de ressourcerie et une balade à vélo.

Inscrivez vous dès aujourd’hui auprès de Madame Ladonne m.ladonne@baiedesomme3vallees .fr ou 09 70 20 14 01.

LES DATES À RETENIR

Cayeux-Sur-Mer
mercredi 18 juillet
de 10h à 18h – Esplanade
« plateau d’évolution »

Fort-Mahon-Plage
samedi 21 juillet
de 10h à 18h
Sur la Place en face de l’OTSI

Le Crotoy
jeudi 26 juillet de 10h à 18h
Parking Caudron

SCoT toujours !

En lançant en novembre 2016 l’élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), Baie de Somme 3 Vallées a souhaité fédérer l’ensemble des acteurs de Picardie maritime autour d’une vision prospective : celle d’un futur enviable et responsable.

d’aménagement du territoire afin d’impulser et d’encadrer son développement pour les 15 prochaines années, le SCoT constitue une occasion unique d’imaginer la Picardie maritime à horizon 2035 à travers un projet de territoire commun, partagé, durable et inscrit dans une logique affirmée d’intérêt général. Les questions du modèle de développement comme de l’empreinte écologique sont au cœur des travaux du SCoT tant elles vont conditionner, demain, l’image et l’attractivité de la Picardie maritime.

En raison des travaux développés depuis plusieurs années dans le cadre de la préfiguration du Parc naturel régional, la nécessité de tendre vers un développement économe en foncier et une modération de la consommation des espaces agro-naturels et forestiers ont aujourd’hui globalement partagées par les élus, les acteurs économiques ou associatifs et les habitants de Picardie maritime. Il n’en reste pas moins que la « culture de la planification » demeure perfectible sur ce territoire. Cela implique d’inscrire l’élaboration du SCoT Baie de Somme 3 Vallées dans une démarche pédagogique, concertée et contextualisée.

Rythmée par de fréquents comités techniques et ateliers d’élus, la première étape du SCoT est aujourd’hui presque finalisée. Elle a permis d’identifier les principaux enjeux du territoire au regard des prévisions démographiques et des besoins répertoriés en matière de développement économique, d’aménagement de l’espace, d’environnement et de biodiversité, d’agriculture, de préservation du potentiel agronomique, d’équilibre social de l’habitat, de transports, d’équipements et de services. Dressant un état des lieux exhaustif et prospectif de la Picardie maritime, le diagnostic territorial SCoT paraîtra avant l’été.

Pour servir utilement les réflexions des futurs plans locaux d’urbanisme intercommunaux (PLUi), il sera parallèlement transcrit à l’échelle des Communautés de communes du Vimeu, du Ponthieu Marquenterre et de la Communauté d’agglomération de la Baie de Somme. 

Tirer les enseignements des dix journées de permanences organisées en février et mars 2017 avec les représentantes et représentants élus de 134 des 139 communes du périmètre SCoT permettra en outre de proposer, au sein des diagnostics PLUi, une estimation fine des gisements fonciers potentiellement mobilisables au sein des espaces urbanisés du territoire.

Les enjeux pour le territoire de Picardie maritime étant dégagés, il s’agit désormais de les prioriser ! 

C’est l’objectif ciblé par la seconde étape du SCoT qui, au travers du projet d’aménagement et de développement durables (PADD), doit permettre, d’ici fin 2018, de fixer un cap, poser la feuille de route politique et définir les grandes orientations à suivre pour les 15 prochaines années.

Il constituera le socle des futures conditions d’aménagement et d’urbanisation du territoire.

Pour plus de renseignements 

francois

François Brasseur

Chef de projet
f.brasseur@baiedesomme3vallees.fr

Le Plan Climat Air Energie est lancé !

Baie de Somme 3 Vallées s’investit en faveur de la lutte contre le changement climatique.

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte de 2015 a introduit les plans climat-air-énergie territoriaux (PCAET).

Le Plan Climat est l’instrument de pilotage des collectivités territoriales, pour répondre aux enjeux Energie-Climat, avec l’ensemble des acteurs du territoire (habitants, industrie, agriculture, commerce, artisans…), en lien avec :

  • Les enjeux économiques : augmentation du cout de l’énergie, impact du risque climatique sur les activités
  • Les enjeux sociaux de la précarité énergétique
  • Les enjeux sanitaires liés par exemple à la pollution atmosphérique ou encore au risque de canicules…
  • Les enjeux environnementaux (exemple : assèchement des zones humides).

Cet outil permet de définir un plan d’action, établi de manière concertée, sur la base d’un diagnostic et de la définition d’objectifs ambitieux.

Il s’agit notamment de :

  •  Réduire les émissions de GES et des polluants atmosphériques,
  • Renforcer le stockage de carbone dans la végétation, les sols et les bâtiments,
  • Maîtriser la consommation d’énergie finale,
  • Produire, livrer et consommer des énergies renouvelables, de récupération, de stockage et réseaux de chaleur,
  • Augmenter les productions biosourcés,
  • Prévoir l’évolution coordonnée des réseaux énergétiques,
  • Adapter le territoire aux risques engendrés par le changement climatique.

Le plan climat est porté en partenariat avec la Fédération Départementale d’Energie de la Somme (volet énergétique), les Communautés de Communes du Vimeu et du Ponthieu Marquenterre, la Communauté d’agglomération de la Baie de Somme et l’ADEME (volet énergétique).

échéancier du PCAET Picardie maritime

échéancier du PCAET Picardie maritime

Plus de renseignements

bettina
Bettina Picard Lanchais
Chargée de Mission Énergie Climat

b.picard-lanchais@baiedesomme3vallees.fr